• Tel: 04 37 28 07 85
  • Mail: contact@partirassur.com
  • Tel: 04 37 28 07 85
  • Mail: contact@partirassur.com
ACTU SUR

L'assurance Kidnapping et Rançon

L’assurance Kidnapping et Rançon c’est quoi ?

L’assurance Kidnapping et Rançon appelée habituellement K&R (Kidnap and Ransom) garantit les conséquences d’un enlèvement, d’une extorsion ou d’une détention arbitraire.

Nous le constatons régulièrement, les risques d’enlèvements qui ne concernaient il y a quelques années qu’un certain type de voyageurs (ONG, journalistes, politiques, par exemple) sont maintenant étendus à tous : touristes, expatriés, humanitaires, dirigeants, collaborateurs en mission, etc…

 

Chaque voyageur doit donc se poser les questions avant son départ sur l’opportunité et l’importance de souscrire ces garanties.

 

 

Le kidnapping : cela n’arrive pas qu’aux autres !

 

Les français restent des cibles potentiellement intéressantes pour les ravisseurs surtout à cause de leur  imprudence.

Nous le constatons tous les jours,  la question de la sécurité à l’étranger est loin d’être la préoccupation principale des entreprises.

Pour une mission à l’international, le schéma est bien souvent le suivant :

Après avoir répondu à la question commerciale puis logistique, vient ensuite (mais pas toujours) la question de la santé et du rapatriement, puis… plus rien.

Aucune question sur la sécurité de l’hébergement sur place ou celle du lieu de travail. Aucune question sur la sécurité durant les modes de transports. Aucune question sur la connaissance des accompagnateurs et relais locaux, etc…

 

Et pourtant la loi française a été renforcée afin de mieux protéger les salariés.

 

L’article L4121-1 du code du travail impose à l’employeur de prendre les mesures nécessaires à la sécurité de ses employés. Cet article a été complété depuis par de nombreuses jurisprudences dont les plus célèbres sont celles de « Karachi » et « Jolo ».

Jurisprudences auxquelles il faut rajouter les obligations des conventions collectives (la convention Syntec pax exemple est particulièrement pointilleuse sur les déplacements à l’étranger)

 

« L’employeur a une obligation de résultat en matière de sécurité physique et mentale de ces employés ».

 

A l’étranger cela signifie que l’employeur est responsable de ses salariés 24h/24h (pendant et en dehors des heures de travail donc). Sans compter que  l’employeur a en amont du séjour un devoir d’information auprès de ses collaborateurs.

 

Les garanties assurance Kidnapping et Rançon s’appliquent en trois phases : en amont, pendant et après la crise.

 

 

En amont du voyage.

Il s’agit de mieux se préparer au départ. Des « experts pays » vous présentent la situation actuelle du pays ou de la région concernée, notamment sur les risques et troubles politiques. Certains territoires ont des situations particulièrement changeantes, il est donc primordiale d’avoir les renseignements les plus actuels possible.

Ensuite l’expert pays peut détailler le comportement, les attitudes à adopter dans le pays ou dans certaines zones du pays.

C’est un aspect de l’assurance très important car avoir la bonne attitude ou les bons gestes lors d’une situation de crise peut grandement aider.

 

 

Pendant la crise 

Lors d’une crise, c’est-à-dire un kidnapping ou une tentative, une extorsion de fond, il s’agit d’agir vite et bien.

Une fois les consultants locaux alertés, ils prennent le relais et sont chargés de négocier avec les ravisseurs. Ils s’attachent à dénouer la crise et d’obtenir une résolution rapide.

La compagnie peut être amenée à payer des frais d’intervention, de déplacements, d’hébergement ou parfois à payer une rançon.

Dans d’autres cas, il peut s’agir d’une évacuation politique avant que la situation ne dégénère. Le champ d’intervention est assez large.

 

Après la crise 

La compagnie d’assurance prend en charge les conséquences humaines (frais de santé), matérielles et financières de la société.

Ces assurances couvre également la responsabilité civile de l’entreprise

 

 

La prime

 

Loin de l’idée reçue, le coût de cette protection est tout a fait abordable pour les petites entreprises (TPE ou PME). Elle démarre à quelques milliers d’euros pour des risques faibles à plusieurs dizaines de milliers pour des déplacements plus compliqués.

L’activité exercée, le pays, la durée, le nombre de personnes à couvrir font augmenter ou diminuer le tarif.

Il est d’ailleurs possible de couvrir le monde entier y compris des pays en guerre